• Les produits à la chaux

    Les produits à la chaux 



    Voilà l'aspect que vos murs pourraient bientôt avoir!

    En effet, grâce à la nouvelle gamme de produits à la chaux de la maison AURO,

    complétée récemment par une peinture colorée à la chaux, un nombre illimité de

    techniques de décoration murale s'offre à vous. 

    Entre autres, nous vous présentons, dans un dépliant, la technique de l'enduit

    vénitien, très en vogue en ce moment.

    N'hésitez pas à essayer ces nouveaux produits. Vous en serez enchantés! 

    Laissez vous guider vers un climat de rêve!


    EN VENTE CHEZ CLAIR DE TERRE

       

    THEUX   BELGIQUE


    087 530 519

     

     

      brigitteleonet@clairdeterre.be



    La gamme des produits

                                        
                                 
                             
                            




               Le nuancier       
                                                                            
                                    


              Le catalogue de teintes                             


     

    Exemples d'application













  • L'accès à l'eau


    À l'occasion de la Journée mondiale de l’eau, l'ONU appelle à garantir l’approvisionnement en eau des populations urbaines, principalement dans les pays en développement. L'organisation dénonce des problèmes de gouvernance plus que d'accès à l'eau.

    L'ONU alerte de la ''crise de l'eau'' dans les zones urbaines

    Lorsque les villes s'étendent, l'eau constitue un ''véritable enjeu'', rappelle, ce 22 mars, l'ONU en cette Journée 2011 qui met en garde sur les ''pressions'' d'une urbanisation ''grandissante" sur les infrastructures et services d'eau et d'assainissement.

    En l'espace de 20 ans, 60 % de la population mondiale ''vivra en ville'', souligne Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'ONU. Ce pourcentage pourrait passer à 70 % en 2050 tandis que ''l'expansion urbaine aura lieu pour 95 % dans les pays en développement'', selon l'ONU.

    Si l'urbanisation permet ''d'assurer une gestion plus rationnelle des ressources'' et de ''faciliter l'accès à l'eau potable'', elle amplifie aussi ''souvent les problèmes qui, à l'heure actuelle, dépassent de loin les moyens dont nous disposons pour trouver des solutions''.

    1 citadin sur 4 sans service d'assainissement

    D'autant qu'un citadin sur quatre n'a toujours pas accès à des infrastructures d'assainissement améliorées.  Au cours de la décennie écoulée, le nombre de citadins n'ayant pas accès à l'eau du robinet chez eux, ou à proximité immédiate, a augmenté et est aujourd'hui estimé à 114 millions, tandis que le nombre de ceux qui n'ont pas accès à des services sanitaires de base est passé à 134 millions, selon les chiffres de l'ONU. Soit une hausse de 20% qui est ''préjudiciable sur la santé humaine'', prévient Ban, alors que 5 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à l'eau insalubre (choléra, diarrhée, hépatite, typhoïde..). Cette augmentation a aussi un impact sur ''la productivité économique'' dans les secteurs tels que l'agriculture et la sécurité alimentaire, l'environnement et l'énergie.

    Or, "dans bon nombre de pays, l'Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) relatif à l'eau et à l'assainissement compte parmi ceux dont la réalisation est encore lointaine (d'ici 2015, ndlr)'', déplore Ban Ki-Moon. Au total, près de 884 millions de personnes n'ont toujours pas accès à une eau potable dans le monde tandis que 2,6 milliards d'individus vivent encore sans installations sanitaires. Si cette tendance se poursuit, ce chiffre passera à 2,7 milliards d'ici 2015…

    Importantes disparités de prix de l'eau

    Le secrétaire général de l'ONU a également dénoncé d'importantes disparités de prix de l'eau. Les plus vulnérables payant ''20% à 100%'' plus chers l'eau ''à des prestataires du secteur non structuré'' par rapport aux plus riches ''dont les logements ont l'eau courante''. ''C'est là une situation qui non seulement n'est pas viable, mais est également inacceptable'', a dénoncé Ban Ki-Moon. D'après l'ONG Action contre la Faim, à Karachi (Pakistan) l'eau serait plus chère qu'à Paris tandis que dans les bidonvilles de Nairobi (Kenya), l'eau coûterait 5 à 7 fois plus que dans les villes d'Amérique du nord.

    Des disparités tarifaires tout comme les problèmes de gestion de l'eau urbaine sont également décriés dans les pays développés même si ces inégalités sont très loin d'être de la même ampleur que dans ceux en développement !

    En France, ce mardi 22 mars, 60 millions de consommateurs et la fondation France Libertés lancent, pendant un an, une enquête collaborative visant justement à établir une ''cartographie complète'' du prix du service de l'eau. L'objectif de l'enquête est de ''faire progresser la transparence sur le prix et la qualité du service public de l'eau''. D'autant que les associations évoquent des disparités de prix allant de 1 à 7 selon les communes. Le tarif moyen du mètre cube d'eau est de 3 euros soit ''une hausse de 50% entre 1994 et 2009 (3,3% par an)'', indiquent-elles en citant les chiffres de l'Insee de janvier 2009. Le service de l'eau en France génère 4 milliards de m3 d'eau potable délivrés chaque année et une facture globale de 12 milliards d'euros, selon elles. La Cour des comptes a également le 17 février recommandé d'améliorer la transparence financière et le pilotage des services de l'eau et d'assainissement.

    En Outre mer, la situation actuelle de l'assainissement en Polynésie française, qui regroupe 260.000 habitants, est également ''préoccupante, tant en termes de niveau d'équipement que de performance de ces équipements'', selon un rapport publié le 16 mars par l'Agence française de développement (AFD).

    Un problème de gouvernance

    Pour Ban Ki-Moon, la crise de l'eau qui touche les zones urbaines relève ''davantage des problèmes de gouvernance, de l'insuffisance des politiques et de la mauvaise gestion que des problèmes de pénurie''.L'ONU demande "instamment aux gouvernements de prendre conscience des véritables causes de la crise", àla veille de la conférence des Nations Unies de Rio sur le développement durable en 2012. Ban Ki-Moon a aussi souligné l'impact de ''l'industrialisation et les incertitudes'' causées par le changement climatique, les conflits et les catastrophes naturelles sur la gestion de l'eau en milieu urbain.

    Rachida Boughriet

     

  • Comment le recyclage de l'acier disperse de la radioactivité

     

    Affichage du seul message.
    • Comment le recyclage de l'acier disperse de la radioactivité
      http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/comment-le-recyclage-de-l-acier-disperse-de-la-radioactivite_195646.html?XTOR=EPR-175
      Charles-Emmanuel Haquet et Géraldine Meignan - 26/08/2009 17:00:00

      Fabriqués
      avec du métal contaminé, des produits de consommation courante - sacs à
      main, ustensiles de cuisine, boutons d'ascenseur, etc. - sont
      radioactifs. L'Union européenne cherche à mieux les détecter pour
      limiter les risques. Révélations.
      Ils sont arrivés à quatre dans
      l'entreprise iséroise. Ce matin d'octobre 2008, dans le hall de Mafelec,
      les inspecteurs de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire
      (IRSN) installent leurs outils et procèdent aux premières mesures.
      Quelques jours plus tôt, les ouvriers de cette fabrique de composants
      pour ascenseurs apprenaient qu'ils avaient manipulé des métaux
      radioactifs. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a classé l'incident au
      niveau 2, du jamais-vu pour une entreprise n'appartenant pas au secteur
      nucléaire. Au siège du sous-traitant d'Otis, à qui les boutons
      d'ascenseur étaient destinés, c'est la stupeur. Plusieurs sites français
      avaient déjà été livrés, obligeant l'entreprise à récupérer ses lots
      suspects.
      Pour accéder à la liste des incidents répertoriés dans le monde entier ces dix dernières années, cliquez ici.
      L'affaire
      n'est pas un cas isolé, loin s'en faut. Boucles de sacs à main aux
      Pays-Bas, instruments de musique en Belgique, ustensiles de cuisine aux
      Etats-Unis, articles de quincaillerie en Allemagne, produits métalliques
      en Italie : les alertes à la radioactivité portant sur des biens de
      consommation se sont multipliées ces dernières années. D'où vient cette
      radioactivité ? Comment se retrouve-t-elle dans des produits qu'on
      achète au supermarché ? En cause, du métal fabriqué dans des aciéries
      indiennes ou chinoises à partir de ferrailles contaminées au cobalt 60,
      au césium 137 ou au radium.
      La lutte pour la protection de
      l'environnement n'a pas que des vertus. La moitié de l'acier produit
      dans le monde est fabriqué à partir de métaux recyclés. Carcasses de
      voitures, électroménager, emballages métalliques, déchets électroniques,
      rien ne se perd, tout se récupère. A l'exception de certaines machines
      industrielles et médicales qui contiennent des sources radioactives
      scellées et font l'objet d'un retraitement à part. Normalement, les
      autorités nucléaires les suivent à la trace, mais il arrive qu'elles
      soient abandonnées par erreur dans des déchetteries, ou récupérées par
      des ferrailleurs peu scrupuleux, notamment lorsque des usines mettent la
      clef sous la porte.
      « Des lots de métaux radioactifs, on en trouve
      tous les ans, explique Didier Louvat, responsable du programme de
      gestion des déchets radioactifs à l'Agence internationale de l'énergie
      atomique (AIEA). Souvent, la contamination vient d'appareils de mesure,
      de dispositifs d'imagerie médicale, mais aussi d'équipements provenant
      d'installations pétrolières. Par exemple, des tuyaux dans lesquels s'est
      déposé du radium. » Ces trois dernières années, 150 alertes à la
      ferraille radioactive ont ainsi été enregistrées par l'AIEA.
      Des tonnes de rouleaux d'acier contaminé
      Pour comprendre le processus de contamination, cliquez ici.
      Si
      ces sources sont accidentellement fondues dans les hauts-fourneaux,
      c'est la catastrophe. Des tonnes de rouleaux d'acier contaminé partent
      alors dans les usines, où elles sont transformées en montres, en
      téléphones, en ustensiles de cuisine... « Les douanes belges
      interceptent régulièrement des barres d'acier contaminé en provenance
      d'Inde. On a découvert une fois qu'elles allaient être utilisées dans
      l'industrie agroalimentaire pour trier et conditionner des aliments !
      Nous sommes arrivés juste à temps », raconte André Poffijn, inspecteur à
      l'agence fédérale belge de sûreté nucléaire.
      Que découvrirait-on en
      faisant ses courses avec un compteur Geiger sous le bras ? Les objets
      radioactifs retrouvés ces dernières années n'avaient pas été contrôlés
      avant d'être mis dans les linéaires. Quand ils sont interceptés, c'est
      souvent de manière fortuite, comme ces montres dont le bracelet était
      radioactif, en vente au début des années 2000 dans les hypermarchés
      Carrefour, et découvertes après qu'un salarié d'une centrale nucléaire
      eut fait sonner un portique de détection, à l'entrée du site. Le 6
      février 2007, à l'institut Laue-Langevin de Grenoble, c'est un sac à
      main acheté au Royaume-Uni qui déclenche l'alerte des capteurs.
      Faisait-il partie du lot de sacs contaminés au cobalt découvert quelques
      semaines plus tôt par les douanes néerlandaises à Rotterdam ? C'est
      vraisemblable.
      Certes, ces alertes n'ont pas eu d'effets néfastes sur
      la santé humaine. Les doses reçues ont été faibles, et les durées
      d'exposition, très courtes (lire page 45). Mais elles suscitent des
      doutes sur la façon dont les citoyens sont protégés contre cette
      radioactivité « industrielle ». « Le risque de voir un jour des produits
      importés comporter des doses plus importantes est loin d'être nul »,
      dit-on à l'ASN. Encore faudrait-il les chercher. Pour l'heure, cela ne
      rentre pas dans les contrôles de routine effectués par la Direction
      générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des
      fraudes.
      Polémique internationale
      Un risque pour la santé, même à faibles doses
      La
      ferraille radioactive est-elle dangereuse pour la santé ? Dans la
      plupart des cas relevés ces dernières années, la radioactivité mesurée
      n'excédait pas quelques millisieverts, ce que les standards
      internationaux considèrent comme faible.
      Les risques ? On les connaît
      lorsque les doses reçues sont importantes, c'est-à-dire supérieures à
      100 millisieverts. Des corrélations ont en effet été établies entre une
      exposition à des rayonnements ionisants et l'apparition de certains
      cancers.
      En revanche, personne n'est catégorique en cas de doses plus
      faibles. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de danger, rappelle
      Jean-René Jourdain, pharmacien-radiobiologiste à l'Institut de
      radioprotection et de sûreté nucléaire. En fait, tout dépend de la durée
      de l'exposition, du type de radioactivité et de l'intensité de la
      source. « En outre, les doses s'accumulent dans l'organisme, c'est ce
      que l'on appelle le principe d'additivité, précise-t-il. En clair,
      recevoir cent fois une dose minime n'a rien d'anodin ! »
      Ce
      scientifique va plus loin : « On a mené des expériences sur des rats que
      l'on a exposés, de façon répétée, à de faibles doses de radioactivité.
      On a constaté des troubles neurologiques importants. »
      Aux
      Etats-Unis, la polémique a éclaté cet été après la découverte dans des
      déchetteries de râpes à fromage made in China contaminées au cobalt 60.
      Ce n'est pas un hasard si la communauté internationale a décidé d'agir.
      Tarragone, le 24 février dernier. José Manuel Redondo, chargé des
      questions nucléaires au ministère espagnol de l'Industrie, prend la
      parole devant un aréopage d'experts internationaux. Ils sont réunis pour
      évoquer le problème de la ferraille radioactive. Et pour se mettre
      d'accord sur des procédures communes. Déjà, en 2006, la commission
      économique des Nations unies avait tiré la sonnette d'alarme : « Le
      commerce international de ferraille radioactive préoccupe de plus en
      plus les gouvernements », lit-on dans son rapport. L'Agence
      internationale de l'énergie atomique lui a emboîté le pas. C'est elle
      qui a organisé cette rencontre.
      Avec quelques diapositives, José
      Manuel Redondo montre la façon dont les autorités espagnoles s'attaquent
      au problème. Tous les acteurs de la chaîne - ferrailleurs, recycleurs
      et aciéristes - doivent fournir un certificat attestant l'absence de
      traces radioactives. Il faut dire que la péninsule Ibérique est assez
      traumatisée par le sujet. En mai 1998, un nuage radioactif s'est élevé
      au-dessus de la province de Cadix, en Andalousie, et a traversé
      l'Europe, touchant le sud de la France et le nord de l'Italie. En cause,
      la fonte dans l'usine Acerinox d'une capsule de césium 137 qui s'est
      trouvée mêlée par erreur à plusieurs tonnes d'acier. « Six personnes ont
      été légèrement irradiées, et les conséquences politiques, économiques
      et sociales ont été considérables », commente l'AIEA.
      Trop souvent,
      le contrôle de la radioactivité des métaux dépend du bon vouloir des
      industriels et des autorités douanières. « Dans l'affaire des boutons
      d'ascenseur Mafelec, il y a eu des défaillances sur toute la chaîne,
      commente le colonel Bourret, de l'Office central de lutte contre les
      atteintes à l'environnement et à la santé publique, qui avait été saisi
      du dossier. Les ferrailleurs n'ont pas vérifié l'innocuité des matériaux
      qu'ils ont chargés dans les conteneurs, pas plus que les aciéristes
      indiens. »
      Les géants européens de la sidérurgie sont bien conscients
      du problème. « Certains ferrailleurs ne contrôlent pas la
      radioactivité, déplore-t-on au siège d'ArcelorMittal, à Luxembourg.
      L'hiver dernier, nous avons intercepté dans notre site de Differdange un
      wagon contenant 55 tonnes de ferraille contaminée en provenance d'Inde.
      » Or le nettoyage d'une fonderie irradiée peut coûter jusqu'à 15
      millions d'euros. Pour se prémunir contre un tel risque, le leader
      mondial de l'acier exige de ses fournisseurs un certificat attestant que
      les métaux ont été préalablement contrôlés. Il passe au crible tous les
      métaux qui entrent dans ses aciéries et prélève un échantillon dans
      chaque bain d'acier.
      Les recycleurs ont suivi le mouvement.
      Récemment, les agents de Galloo (troisième recycleur français) ont
      trouvé une source radioactive dans un tas de ferraille. Elle provenait
      d'une machine abandonnée dans une camionnette volée, qui avait ensuite
      été récupérée par un ferrailleur. Depuis, ses dirigeants ont ajouté un
      point de contrôle dans les broyeurs. « Nous n'avons pas le choix. Nous
      recyclons l'équivalent de 100 voitures par heure, nous devons sécuriser
      l'ensemble de nos installations », explique le responsable
      environnement, Olivier François.
      Un contrôle faillible
      Malheureusement,
      le système n'est pas infaillible. En cas d'incident, la procédure
      d'alerte et de retraitement des ferrailles radioactives peut se révéler
      complexe et coûteuse. Dès qu'une source est détectée, ferrailleurs et
      entreprises de recyclage doivent alerter le préfet, l'ASN et l'IRSN. «
      C'est tout juste si l'armée ne débarque pas. Le préfet arrive avec les
      pompiers, le ban et l'arrière-ban de la presse régionale. Je ne parle
      même pas de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs
      (Andra), qui facture ses services au prix fort, s'emporte un industriel.
      A ce compte, la tentation de l'abandon dans la nature peut être grande.
      » Au siège de l'ASN, on le déplore : « Tant que la filière coûtera
      cher, on retrouvera dans les poubelles des sources orphelines [dont on a
      perdu la trace]. »
      Roland Desbordes, physicien et président de la
      Commission de recherche et d'information indépendantes sur la
      radioactivité (Criirad), le confirme : « Plusieurs camionneurs m'ont
      expliqué qu'il leur est arrivé de faire demi-tour plutôt que d'attendre
      les services spécialisés, alors que le portique de détection avait sonné
      ! » Sans compter qu'il est « malheureusement très facile » de faire
      entrer une cargaison radioactive dans une déchetterie sans déclencher
      d'alerte, selon un spécialiste de l'Andra. Une bâche un peu épaisse
      suffira à arrêter certains rayonnements...
      A l'autre bout de la
      planète, certains aciéristes asiatiques commencent à se doter
      d'équipements de contrôle, mais c'est loin d'être systématique. En mars,
      une balance industrielle contenant du césium 137 a été fondue dans une
      aciérie chinoise. Elle avait été dérobée dans une cimenterie à l'abandon
      de la province du Shaanxi. Selon l'AIEA, il y aurait dans le monde 1
      million de sources orphelines.
      Les douaniers comme détecteurs?
      Et
      si l'on intensifiait les contrôles douaniers aux portes de l'Europe ?
      C'est l'une des pistes de réflexion de l'AIEA. La directive Euratom
      interdit la commercialisation de produits contaminés sur le Vieux
      Continent dès lors que leur concentration en radioactivité dépasse un
      certain seuil. Mais rien n'oblige les pays de l'Union européenne à
      contrôler la radioactivité aux frontières. En France, les douaniers font
      des contrôles inopinés, munis de détecteurs portatifs. Et dans les
      grands ports belges ? « Tous les conteneurs entrant en Belgique sont
      contrôlés. En moyenne, nous détectons un incident par mois - la plupart
      du temps, de l'acier en provenance d'Inde », assure Pascal Fias, expert
      en rayonnement à la Xios Hogeschool Limburg, qui intervient à la demande
      des douanes dans le port d'Anvers. Soucieux de prévenir toute menace
      d'attentat, les Etats-Unis ont truffé leurs frontières de portiques de
      détection. En 2007, ils ont ainsi rejeté 64 conteneurs de produits
      métalliques - porte-monnaie, couteaux, éviers, outils...
      C'est bien
      là le problème. Les conteneurs radioactifs interceptés aux frontières
      sont renvoyés à l'expéditeur. « En Slovénie, il y a une alerte tous les
      quinze jours. Souvent, ce sont des métaux qui arrivent de l'Est.
      Longtemps, les autorités slovènes ont traité ces cargaisons irradiées.
      Mais le coût financier était élevé. Elles ont fini par renvoyer les
      camions. Que fera le transporteur peu consciencieux ? Au premier virage,
      il déversera son chargement dans le fossé », commente Didier Louvat. «
      Dans certains pays de l'ex-bloc de l'Est, il manque des structures
      administratives pour gérer ce problème », ajoute Jean-René Jourdain, de
      la Direction de la radioprotection à l'IRSN, souvent sollicité à
      l'étranger pour intervenir lors de telles alertes.
      Dans la continuité
      de la conférence de Tarragone, une mission interministérielle a été
      constituée par le gouvernement français, tandis que Bruxelles a engagé
      des consultations informelles avec les Etats membres en vue de définir
      un plan d'action, début 2010. A l'étude : un réseau d'alerte rapide à
      l'échelle européenne, comme il en existe pour la sécurité des aliments.
      Il permettrait aux 27 pays de l'Union d'être informés en temps réel du
      moindre incident. Les boutons d'ascenseur radioactifs fabriqués par
      Mafelec ont été retrouvés en France, mais aussi aux Etats-Unis, en
      Allemagne, en Italie, en Russie et jusqu'en Chine. Un système d'alerte
      aurait permis aux douaniers européens de les intercepter à temps.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Catalogue AURO - Edition 2011

    Catalogue AURO - Edition 2011
     
    Les peintures  auro
    En vente chez CLAIR DE TERRE 087 53 05 19 Theux (spa)
     

    Pour une utilisation rapide et confortable, nous recommandons de télécharger le catalogue et de le sauvegarder sur votre disque dur. Vous pouvez ensuite naviguer dans le catalogue, grâce à la fonction "PDF Quickfinder", qui vous permettra d'accéder rapidement aux produits que vous recherchez.

    CLIQUEZ SUR LE LIEN http://www.auro.de/LANG3/downloads/catalogue.php

  • L’huile de palme et la santé

     

    L’huile de palme et la santé

     


    huile de palme photo

    À cause de son très faible coût, l’huile de palme est de plus en plus utilisée dans une grande variété de produits : céréales, margarine, crème glacée, biscuiteries, pains industriels, barres chocolatées…
    Rajouter du gras (huile de palme), dans une alimentation déjà trop riche en corps gras saturés, n’est pas bon pour la santé.

    De plus, les plantations de palmiers à huile causent la destruction de la forêt tropicale (extinction des orang-outan…)  et causent le rejet très important de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. (A cause des feux de foret, l’Indonésie est devenu le troisième producteur de CO2 de la planète.)

    À l’instar des gras trans, les gras saturés contribuent également à augmenter le mauvais cholestérol. Les gras saturés sont généralement solides à la température ambiante. On les retrouve dans les collations, les produits de boulangerie et les aliments qui contiennent du lard et de l’huile de palme ou de coco.
    Dites « oui » aux gras polyinsaturés, surtout aux oméga-3
    Les gras polyinsaturés font également baisser le mauvais cholestérol en améliorant la tension artérielle et en réduisant l’accumulation de plaques.

    On retrouve les acides gras oméga-3, de la famille des polyinsaturés, dans les poissons gras comme le saumon, la truite, le hareng et les sardines. Les graines de lin moulues, l’huile de lin sont également d’excellentes sources….
    Il importe de consommer tous les types de gras avec modération.
    En limitant votre consommation de gras trans et saturés et en privilégiant plutôt les gras monoinsaturés et polyinsaturés, vous arriverez à équilibrer votre taux de cholestérol.

    Votre cœur vous en sera reconnaissant!

    Ces huiles (palme, …) ne devraient pas porter le nom d’huile mais de graisse
    Elles ne sont pas fluides mais concrètes, dures à température ambiante à cause de leur richesse en acides gras saturés bien supérieure à celle des graisses animales comme le beurre.

    L’American Hearst Association, la grande association de lutte contre les maladies cardiovasculaires, avait aussi mis en garde contre une application trop rapide, qui pourrait pousser les restaurateurs à trop vite se replier vers des huiles tout aussi dommageables (l’huile de palme par exemple) .

    Les plantations de palmiers à huile remplacent peu à peu les forêts du sud-est asiatique et d’Afrique centrale. Déboisées par le feu, elles disparaissent, entraînant avec elle des espèces animales telles que l’orang-outan. Mais au-delà de ces conséquences dramatiques, qui touchent déjà les populations locales, c’est le fragile équilibre de notre planète qui est lui-même bouleversé…

    Une étude récente révèle que la demande agro-alimentaire et cosmétique pour de l’huile de palme, une huile végétale que l’on peut trouver dans un produit sur dix sur les étagères de nos supermarchés, va entrainer l’extinction des orangs-outans. « Le Scandale des singes pour de l’huile », publié par les Amis de la Terre, conclut que, sans une intervention urgente, le commerce de l’huile de palme pourrait causer l’extinction des seuls grands singes d’Asie d’ici 12 ans

    Article envoyé par un de nos lecteurs, merci à lui !

    Trouver de la documentation sur les pages de recherches :
    , , , ,

  • La vitamine C

     

    Fichier:Ascorbic-acid-3D-vdW.png

    Vitamine C et cancer : le dénouement d'une vielle histoire ?

     

     

    Peut-être, l’ouverture vers le développement d’une toute nouvelle classe de médicaments potentiels.

     

    La vitamine C (acide ascorbique, AA) a été considérée pendant de longues années comme un simple complément alimentaire. Ceci vient des personnes carencées en AA, atteintes de scorbut. Le mécanisme proposé étant le pouvoir antioxydant de cette molécule. Un des premiers à avoir proposé un autre rôle à l'AA est Linus Pauling, le Prix Nobel 1954. Il a suggéré des vertus anti-cancéreuses à l'AA et a suggéré une administration à doses élevées (2g/jour) quotidienne. Des essais, aussi bien chez l'animal que chez l'homme ont donné des résultats contradictoires. 

    L'équipe de Michel Fontés vient de montrer (PloS ONE du 6 Février) que l'AA a bien des propriétés anti-prolifératives donc anti-cancéreuses, mais que pour être efficace en tant que médicament, elle devait être injectée à haute dose. Ces travaux reposent sur une analyse de l'impact du traitement de l'AA sur l'expression des gènes humains, montrant que ce traitement inhibe l'expression de gènes impliqués dans la prolifération des cellules. De plus, cette équipe a montré, sur un modèle animal de cancer, qu'un traitement par injection augmentait fortement la survie des souris, réduisait la croissance de la tumeur et inhibait la formation de métastases. Ces travaux font suite à la découverte des propriétés thérapeutiques pour une maladie rare, la maladie de Charcot-Marie-Tooth, qui a conduit à une publication dans Nature Médicine, la prise d'un brevet par l'Université de la Méditerranée et aux premiers essais cliniques au monde.

    Cette découverte ouvre la porte à des essais cliniques pour cette molécule. De plus, le mécanisme d'action ayant été dévoilé, le développement de toute une nouvelle classe de médicaments potentiels, fondés sur cette nouvelle propriété, va pouvoir être rapidement envisagé. 

     

  • Bouture de lavande

    BOUTURE DE LAVANDE


    Bouture

    Huile essentielle de Lavande

     

    Caractéristiques  
    Nom botanique : Lavandula angustifolia Mill. ssP. angustifolia (Lavandula officinalis)
    Culture : Conventionnelle (100% pure, 100% naturelle)
    Provenance : France


    Conseils santé  
    Principales propriétés en aromathérapie : Calmant, antiseptique général, cicatrisante, anti-douleur.

    Indications : Brûlure superficielle, Cicatrisant, Coup de Soleil, Crevasse, Démangeaisons, Douleurs dentaires, Gerçures, Irritation du siège chez le bébé, Extinction de voix, Coups / bosses / bleus, Libido, Mal de dos, Mauvaise haleine, Maux de tête, Douleur dentaire, Peaux jeunes à problème / peaux avec imperfection, Piqûre d'insecte, Poux, Rhume des foins, Stress / nervosité, Troubles urinaires, Vergetures.

    massageBrûlure superficielle : 1 ml d'huile essentielle de Lavande + 0,5 ml d'huile essentielle de Bois de rose + 15 ml (= 1 cuillère à soupe) d'huile végétale de rose musquée. Massez les parties douloureuses 3 fois par jour jusqu'à guérison complète.

    massageBrûlure superficielle - 2ème recette - : 0,5 ml d'huile essentielle de lavande + 0,5 ml d'huile essentielle de carotte à diluer dans 20 ml d'huile végétale de macadamia. Appliquer 2 à 3 fois par jour sur la zone concernée jusqu'à amélioration.

    massageCicatrisant : Huiles essentielles de Lavande + Hélichryse + Romarin à verbénone. 5 ml de chaque à mélanger dans un flacon. Appliquer directement 2 ou 3 gouttes de ce mélange sur les cicatrices jusqu'à 3 fois par jour pendant 2 semaines si nécessaire.

    massageCoup de Soleil : 10 ml d'huile essentielle de Lavande + 10 ml d'huile végétale de rose musquée. Appliquer sur les zones concernées 1 fois toutes les heures si nécessaire (voir huile de soin).

    massageCrevasse : 1 ml d'huile essentielle de Lavande + 1 ml d'huile essentielle de Carotte + 0,5 ml d'huile essentielle de Ciste. A diluer dans 20 ml d'huile végétale. Appliquer 2 à 3 fois par jour sur les zones concernées .

    massageCrevasse (lèvres, seins) : 5 ml d'huile essentielle de Lavande + 3 ml d'huile essentielle d'Hélichryse + 5 ml d'huile essentielle de Palmarosa + 30 ml d'huile végétale de rose musquée. Massez les zones concernées le matin et le soir pendant 1 semaine. Voir à huile essentielle de Patchouli pour une autre recette.

    massageDémangeaisons : 1 ml d'huile essentielle de Lavande + 1 ml d'huile essentielle de camomille noble ou commune + 1 ml d'huile essentielle de Menthe poivrée + 50 ml d'huile végétale de macadamia ou de jojoba. Appliquer sur les zones concernées autant de fois que nécessaire.

    massageDouleurs dentaires : Huile essentielle de Lavande + huile essentielle de camomille noble ou commune + huile essentielle Girofle. Elaborer un mélange à parts égales. Massez les parties douloureuses avec 2 ou 3 gouttes au bout du doigt.

    massageGerçures : 2 ml d'huile essentielle de Lavande + 10 ml d'huile essentielle d'Hélichryse. A diluer dans 15 ml d'huile végétale de rose musquée. Appliquez quelques gouttes de ce mélange sur les parties lésées matin et soir pendant 15 jours.

    massageIrritation du siège chez le bébé : 1 ml d'huile essentielle de Lavande + 0,5 ml d'huile essentielle de Bois de rose + 15 ml (= 1 cuillère à soupe) d'huile végétale de rose musquée. Massez les parties douloureuses 3 fois par jour jusqu'à guérison complète.

    voie oraleExtinction de voix : 5 ml d'huile essentielle de Lavande + 5 ml d'huile essentielle de Cyprès. A mélanger dans un flacon. Absorbez 2 gouttes de ce mélange sur une cuillère de miel, 2 fois par jour.

    massageCoups / bosses / bleus : 5 ml d'huile essentielle de Lavande + 5 ml d'huile essentielle d'Hélichryse + 15 ml (= 1 cuillère à soupe) d'huile végétale de millepertuis. 1 application locale jusqu'à 5 fois par jour. La Lavande peut être remplacée par du Cyprès.

    bainLibido (faiblesse) : 8 gouttes d'huile essentielle de Lavande + 4 gouttes d'huile essentielle de Santal + 4 gouttes d'huile essentielle d'Ylang Ylang. A diluer dans un solvant avant de verser dans l'eau du bain.

    massageMal de dos : Huiles essentielles de Lavande + Gaulthérie + Camomille commune. 3 ml de chaque à diluer dans 100 ml d'huile végétale de macadamia. Massez les zones douloureuses plusieurs fois par jour si nécessaire.

    voie oraleMauvaise haleine (halitose) : Huiles essentielles de Lavande + Menthe poivrée + Thym à thujanol. Mélanger ces huiles à parts égales dans un flacon. Verser 3 gouttes de cette préparation dans un verre d'eau tiède pour faire un bain de bouche. Ce bain de bouche permet de rafraîchir l'haleine et peut être renouvelé après chaque repas, dès que le besoin s'en fait sentir.

    massageMaux de tête : Huiles essentielles de Lavande + Gaulthérie + Menthe poivrée + Menthe champêtre + huile végétale de macadamia (ou de jojobaou de noyau d'abricot). 10 ml de chaque. Massez quelques gouttes du mélange sur le front et les tempes plusieurs fois par jour et tant que nécessaire.

    massagePiqûre d'insecte : Huile essentielle de Lavande + huile essentielle de Géranium. 5 ml de chaque à mélanger dans 100 ml d'huile végétale. Appliquer sur les piqûres toutes les heures si nécessaire.

    massagePeaux jeunes à problème / peaux avec imperfection : 2,5 ml d'huile essentielle de Lavande + 1,5 ml d'huile essentielle de Laurier noble + 2,5 ml d'huile essentielle d'Arbre à thé + 100 ml d'huile végétale de macadamia ou d'huile végétale de noyau d'abricot. Les huiles végétales peuvent être remplacées par du macérât de millepertuis. Appliquer directement sur les boutons. Le Laurier peut être remplacé par le Patchouli. Voir à huile essentielle de vétiver pour une autre recette.

    massagePoux : 5 ml d'huile essentielle de Lavande + 5 ml d'huile essentielle d'Arbre à thé + 1 ml d'huile essentielle Girofle + 1 ml d'huile essentielle d'Ylang Ylang + 250 ml de shampoing neutre. Frictionnez chaque matin le cuir chevelu à l'aide de ce mélange jusqu'à disparition des poux et des lentes.

    voie oraleRhume des foins : Huiles essentielles de Lavande + Géranium + camomille noble ou commune + Estragon. 5 ml de chaque. Absorber 3 gouttes par jour pendant la période sensible.

    voie oraleStress : 5 ml d'huile essentielle de Lavande + 5 ml d'huile essentielle de Petit grain + 10 ml d'huile essentielle de Romarin à verbénone. A mélanger dans un flacon. Absorber 1 goutte de ce mélange le matin et le soir pendant 3 semaines.

    massageStress : Huile essentielle de Lavande et huile essentielle de Lemongrass. 1 goutte de chaque à masser sur le plexus solaire 3 fois par jour.

    massageStress / nervosité : 3 ml d'huile essentielle de Lavande + 1 ml d'huile essentielle de camomille noble ou commune + 1 ml d'huile essentielle d'orange. A diluer dans 80 ml d'huile végétale de noyau d'abricot ou dejojoba. Massez le plexus solaire avec quelques gouttes du mélange, le soir avant le coucher.

    voie oraleTroubles digestifs avec remontées acides : 3 ml d'huile essentielle de Lavande + 3 ml d'huile essentielle de Menthe poivrée + 3 ml d'huile essentielle de Basilic + 3 ml de d'huile essentielle de camomille noble + 6 ml d'huile essentielle de Coriandre + 6 ml d'huile essentielle de Marjolaine. Absorber 1 goutte de ce mélange 2 à 3 fois par jour pendant 10 jours.

    voie oraleTroubles urinaires : 4 gouttes d'huile essentielle de Lavande + 1 goutte d'huile essentielle de Santal. Absorber dans une cuillère de miel 3 fois par jour.

    massageTroubles du sommeil : Huiles essentielles de Lavande + Lédon +Mandarine + Ravensare. 2 ml de chaque à diluer dans 10 ml d'huile végétale de macadamia ou de jojoba. Masser le plexus solaire et la plante de pieds avec quelques gouttes de ce mélange chaque jour avant le coucher.

    massageTrouble du sommeil : 2 ml d'huile essentielle de Lavande + 1 ml d'huile essentielle de Géranium + 1 ml d'huile essentielle de Petit grain + 100 ml d'huile végétale de macadamia ou de noyau d'abricot. Massez le plexus solaire et la voûte plantaire le soir et avant le coucher.

    massageVergetures (curatif) : 1 ml d'huile essentielle de Lavande + 2 ml d'huile essentielle de Romarin + 1 ml d'huile essentielle de Cajeput + 1 ml d'huile essentielle de Ciste + 30 ml d'huile végétale de rose musquée. Massez les zones concernées matin et soir pendant plusieurs jours, jusqu'à amélioration.

    massageVergetures (préventif) : 1 ml d'huile essentielle de Lavande + 2 ml deGéranium + 2 ml de Mandarine + 80 ml d'huile végétale de rose musquée. Massez les zones concernées matin et soir à partir du 5ème mois de grossesse.


    Recettes cosmétiques  
    • Recette déodorant aux 4 huiles essentielles : sauge, lavande, romarin et benjoin

    • Shampooing masque pour cheveux gras. Cette recette maison peut servir de shampooing et/ou de masque pour cheveux gras. Ce soin 100% naturel contient du Ghassoul, de l’argile saponifère riche en minéraux aux vertus absorbantes et séborégulatrices qui va apporter douceur et brillance aux cheveux, de l’Huile de jojoba pour nourrir et assouplir et de l’Huile essentielle de Lavande antiseptique pour une action anti séborrhée.

    • Masque visage - Reminéralisant pour peaux mixtes à grasses. Ce masque visage maison est idéal pour les peaux mixtes à grasses. Ce soin 100% naturel contient de l’argile verte qui va reminéraliser la peau et absorber l’excès de sébum. L'huile végétale de Carthame va hydrater sans graisser car c’est une huile au toucher léger et sec. Enfin, l'huile essentielle de Géranium et l'huile essentielle de lavande possèdent des vertus astringentes et antibactériennes pour assainir la peau. 

    • Bain Aromatique Régénérant "Beauté". Plongez votre corps dans un bain de beauté au parfum fleuri. La composition en huiles essentielles va régénérer les cellules cutanées tout en relaxant et en calmant votre esprit. 

    • Sels de Bains "Bon dodo" : Favorise le sommeil, calme, diminue l’anxiété et la nervosité. 243 g de Sels de la Mer Morte 3,5 g d’Huile essentielle de Verveine biologique 2,5 g d’Huile essentielle de Bois de Rose biologique 1,5 g d’Huile essentielle de Lavande fine biologique.

    • Recette élixir Visage - Régulateur - Peaux Mixtes à Grasses. Optez pour un soin ciblé 100% naturel à la texture légère pour réguler l’excès de sébum et les problèmes d’acné. Des ingrédients végétaux sélectionnés pour une action régulatrice et astringente dans le but de traiter l’excès de sébum tout en hydratant votre peaux. Les huiles essentielles assainissent la peau par leurs propriétés antiseptiques. 

    • Nettoyant Dépolluant Peaux mixtes à grasses et tendances. Parfaitement adaptée au nettoyage des peaux à problème et peaux mixtes à grasses, ce soin 100% naturel contient du gel d’aloe vera (Astringent, hydratant et reminéralisant), du bicarbonate de sodium (Nettoyant, désincrustant doux) et un complexe d’Huiles essentielles aux vertus assainissantes, anti bactériennes et cicatrisantes. Libérés des impuretés et des cellules mortes, votre peau est lisse et nette. 

    • Nettoyant Dépolluant Peaux normales à sèches. Très pratique au quotidien, ce gel nettoyant dépolluant sans rinçage va assainir votre peau tout en douceur, en l’hydratant. La présence d’Aloe vera permet de nettoyer, d’hydrater et de reminéraliser. Le complexe Glycérine végétale/Huile d’amande douce, renforce le côté hydratant de ce soin. Les huiles essentielles de Palmarosa, de Géranium et de Lavande assainissent la peau tout en parfumant délicatement le produit. 


    Recettes de cuisine  
    • Lassi à l'huile essentielle de lavande : Ingrédients (100 cl de yaourt nature, 50cl d'eau, 1 cuillère à soupe de miel liquidie et 2 gouttes d'huile essentielle de lavande). Incorporez l'huile essentielle de lavande dans le miel. Dans un mixer, mélanger l'eau et le yaourt jusqu'à obtention d'un liquide onctueux et parfaitement lisse. Versez le miel et l'huile essentielle de lavande. Mixez à nouveau 5 secondes. Versez dans des verres et savourez !


    Bien être / Habitat  
    • Nettoyant ménager Pierre d'argile à base d'huile essentielle de lavande : pour la maison, réalisez un produit nettoyant très simple 100% écologique et économique ! Il va agir efficacement pour nettoyer de multiples surfaces, enlever des saletés et dégraisser. Il agit également sur les tâches de tartres et traces d’eau.


    Contre-indications  
    Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.

    ATTENTION : Avant toute utilisation des huiles essentielles lire impérativement les précautions d'emploi que vous pourrez consulter sous "tout savoir sur les huiles essentielles".

    Les informations relatives à l'usage des huiles essentielles mentionnées sur ce site internet sont issues d’ouvrages bibliographiques publiés par des professionnels de la santé. Elles sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux conseils et aux ordonnances délivrés par un médecin. Seul un médecin est habilité à délivrer le traitement thérapeutique qui vous sera le plus adéquat. 
    Laboratoire Centiflor décline toute responsabilité en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication sur la base des informations contenues dans ce site.

     

  • Le livre noir de l'agriculture

     

     

    Le livre noir de l'agriculture

    Le livre noir de l'agriculture
    comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement

    Auteur : Isabelle Saporta

    Isabelle Saporta

    Éditeur : Fayard, Paris

    Collection : Documents

    Description : 249 pages; (22 x 14 cm)

    EAN13 : 9782213656038


    Résumé

    Après une enquête de deux ans, l'auteure montre en quoi le système agricole français, basé sur l'agriculture intensive, pose des problèmes en termes économiques, écologiques et de santé publique. Mais s'il y a accord sur un constat d'échec, aucune politique ne s'attaque aux fondements de l'agriculture intensive. Isabelle Saporta propose des solutions, à partir de l'expérience des anciens.

     


    Quatrième de couverture

    Le livre noir de l'agriculture Vous souvenez-vous des Shadoks, ces étranges oiseaux qui passaient leur vie à pomper, pomper, pomper et à inventer des machines toujours plus absurdes ? Les Shadoks, aujourd'hui, c'est nous, ou plutôt notre agriculture. Malgré son coût prohibitif, celle-ci ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous. Les ressources d'eau sont gaspillées, polluées. Nous recevons chaque jour dans nos assiettes notre dose de pesticides et autres résidus médicamenteux. L'agriculteur ne s'en sort plus, et il est injustement voué aux gémonies, lui qui n'est que le bouc émissaire d'un système qu'il subit. La confiance est rompue. Pendant deux ans, Isabelle Saporta a parcouru les campagnes françaises. Dans cette enquête, elle met au jour l'absurdité du système, en le remontant de la fourche à la fourchette, du cours d'eau pollué aux cancers provoqués par les pesticides, des animaux trop traités à l'antibiorésistance. La conclusion semble s'imposer : puisque notre agriculture pose plus de problèmes qu'elle n'en résout, il est urgent de changer de cap et de revenir à davantage de raison. Mais si tout le monde s'accorde sur le constat d'échec, aucun responsable politique ne veut prendre le risque de s'attaquer aux fondements de l'agriculture intensive. Loin de se contenter de brosser un tableau alarmiste, Isabelle Saporta avance des solutions simples. Pour les trouver, il suffit de savoir écouter ceux qui connaissaient le monde avant son délire productiviste. Ceux qui, aujourd'hui, travaillent d'arrache-pied à remettre les champs dans les sillons du bon sens paysan.