•  UTOPIA, de l'Atlantide aux cités du futur

    UTOPIA, de l'Atlantide aux cités du futur UTOPIA, de l'Atlantide aux cités du futur
    Jusqu'au 28 octobre, le Mundaneum explore à travers une grande exposition l'histoire des cités idéales. En marge de l'exposition; un cycle de conférences-débats, des animations et un programme pédagogique. Visite guidée tous les 1ers dimanches du mois à 14h30. Espace d'expositions fermé les jours fériés et du 1er au 5 juin (ducasse de Mons). En savoir plus... (Dessin de Luc Schuiten)

     

    http://www.sfere.be/2150/maisonsbiosolaires.htm

     

    UTOPIA, de l'Atlantide aux cités du futur

    Jusqu'au 28 octobre 2007
    Au Mundaneum à Mons
    Du mardi au dimanche de 13 à 17h, le dimanche jusque 18h
    Entrée: 3 euros (livret de l'expo compris) - 1 euro tarif réduit (livret non-compris)
    Livret de l'exposition à paraître dans "Imagine demain le monde" (mai-juin 2007)
    Tickets Article 27 acceptés


    Quelle ville imaginer pour un autre demain? De tous temps, des philosophes, artistes, écrivains ont rêvé une ville meilleure, un « idéal de ville ». Ces utopies sont d’abord nées en littérature avant de prendre des formes plus concrètes sous le crayon des architectes et urbanistes. L’exposition vous invite à un voyage au cœur des cités dessinées à travers le temps, dans l’espoir de transformer les modalités du vivre-ensemble.

    Platon, Thomas More, Claude-Nicolas Ledoux, … l’utopie revêt à travers les époques différentes formes. Inspirée par les espoirs socio-politiques successifs de la société occidentale, elle est une critique du présent, de ses mœurs, coutumes et institutions.

    Le fondateur du Mundaneum Paul Otlet nourrissait lui aussi le rêve d’ une Cité qui regrouperait toutes les institutions de la connaissance. Cette
    Cité Mondiale évolua successivement sous le trait de plusieurs grands architectes du XXe siècle, dont le plus célèbre est sans nul doute Le Corbusier.

    Ce fabuleux voyage en utopie pose enfin cette passionnante question : De quel type de société nouvelle peut-on encore rêver ? L’espoir est porté par les travaux étonnants d’ architectes contemporains, abordant notamment la question écologique. Parmi ceux-ci,
    Luc Schuiten, conseiller scénographique de l'exposition, qui présentera son concept original d’ «archiborescence».

  • Appel à la Démarche de l'après-croissance

    Appel à la Démarche de l'après-croissance

    Dernière modification 01/06/2007 16:18

    Cet été, du 14 juillet au 8 août 2007, de Maubeuge (France) à Liège (Belgique), aura lieu une marche transfrontalière : la 'Démarche de l’après-croissance'.

    Tout au long du parcours auront lieu des rencontres entre hôtes, marcheurs et habitants à partir d’ateliers d’échanges, de débats, de témoignages, de musique et de festivités.

    Ce projet est né de la rencontre de citoyens d’âges et d’horizons divers, préoccupés par la question de l'environnement et de la “croissance” économique, se mobilisant afin de partager ce questionnement avec tout un chacun.

    La croissance de la production et de la consommation dans les pays fortement industrialisés nous a d’ores et déjà amenés bien au-delà d'un niveau qui permettrait une répartition équitable de l’accès aux ressources naturelles, entre tous les habitants de la planète, mais également pour les générations futures.

    Pouvons-nous continuer aveuglement cette course à la “croissance” et croire à un avenir vivable ?


    “ Le mode de pensée qui a généré un problème, ne peut être celui qui va le résoudre. ”

    Albert Einstein

    Ces questionnements nous poussent à nous mettre en démarche : rechercher, découvrir et expérimenter des modes de vie, individuels et collectifs, plus respectueux de notre planète et de ses habitants. La marche, symbole de notre mise en mouvement, a pour objectif :

    • Inviter au débat populaire, réveiller notre esprit critique et construire des propositions concrètes.
    • Réduire notre empreinte écologique.
    • Aller à la rencontre des gens qui pratiquent et expérimentent des modes de vie alternatifs.
    • Cultiver l’autonomie, la solidarité et la convivialité.
    • Redécouvrir nos régions, promouvoir l’économie en circuit court et local.
    • Marcher pour arrêter de “courir”, prendre le temps de se relier à la nature et aux autres.


    Ces idées ont déjà mobilisé de nombreux marcheurs avant nous. Aujourd'hui c'est à notre tour de faire ce pas pour l'avenir.

     

     

    Envie de participer ?

    En tant que marcheur : rejoignez la marche pour un jour, une semaine, un mois... (itinéraire et transports en commun sur notre site)

    En tant que personne-relais pour :

    • Diffuser l’information dans votre région et/ou votre association.
    • Proposer un atelier thématique, organiser un débat, une rencontre sur le parcours.
    • Accueillir la marche et/ou suggérer un lieu d’arrêt. Artisans, paysans, habitats groupés, villages à projets, associations… toute réponse sera accueillie avec enthousiasme.

     

    Contacts et informations :

     

    courriel : info@demarche.org

    notre site : http://www.demarche.org



    Photo de la marche npdc